L'ASSOCIATION

Déroulé du stage Elton De Souza

Stage du samedi 26 et dimanche 27 octobre 2019.

L’arrivée du champion !

8h10 : Elton atterrit à Lesquin avec sa femme Haila, David et Chloé les récupèrent et direction le stade Pierre Mauroy pour la première matinée.

9h30 : Les 25 participants sont arrivés, chacun se présente rapidement, 6 jeunes du REA sont présents, 4 belges de Rouli Roula, 1 jeune du RILM, tous les autres étant de Lille.

Les jeunes sont spécialisés sur piste à courte distance, alors que les autres sont plus habitués à des courses d’endurance. Les objectifs restent les mêmes, progresser techniquement et profiter à fond de ce week end avec Elton qui nous donne à son tour son objectif, devenir champion du monde individuel, après avoir goûté au titre en équipe.

Les KATAS !

10h00 : Nous commençons un échauffement en basket, 770m de footing autour du stade et quelques gammes d’athlétisme, montée de genoux, talon fesse .. et pour finir, les KATAS !
Il s’agit de se mettre fléchi en équilibre sur une jambe et de simuler le mouvement de patinage. Il faut que la deuxième jambe aille sur le côté, puis vers l’arrière, derrière la jambe d’appui avant de revenir près de l’autre sans toucher le sol, le cycle recommence 10 fois avant de changer de jambe. Objectif, 50 de chaque jambe avant de chausser les roller. 

FLÉCHI ET CARRE EXTERNE

11h00 : Roller au pied, le conseil qui nous a été donné et à retenir absolument, toujours rouler en étant fléchis et en carre externe ! Nous enchainons différents exercices pour progresser techniquement. Croisé, carre externe, peloton, accélération, passage de relais, la matinée se termine sur un épervier.

14h00 : On se retrouve sur la voie cyclable le long de la N41, très bon spot pour rouler. Au programme de l’après-midi, des Katas évidement, 50 de chaque jambe, puis d’autres exercices par groupes 3 en basket et en roller pour prendre confiance et se pencher au maximum sur les carres externes, à droite puis à gauche. Haila de son côté s’occupe du groupe d’enfants pour travailler l’accélération et le sprint.

On termine la journée sur 12 kilomètres (4 fois 3km) de roulage en train (les uns derrière les autres), Elton se met devant et accélère progressivement, à nous de le suivre le plus longtemps possible. C’est impressionnant de voir la facilité qu’il a de tenir les 35 km/h pendant que nous sommes en train de mourir un par un derrière lui, les meilleurs d’entre nous doivent faire 3 poussées alors qu’il n’en fait qu’une.

SOIRÉE AU RESTO

Nous retrouvons 15 des participants aux restaurants, certains ne tiennent pas en place, entre les plats, des katas sont faits dehors, ce qui fait bien rire Elton qui s’étonne de l’énergie qu’il nous reste.

On lui explique qu’à Lille, on fait des KATA-PULTE, le kata en plus dur ! On ajoute un saut sur la jambe d’appui entre chaque poussée, maintenant qu’on lui a appris ça, on espère qu’il deviendra vite champion du monde !

MATINÉE EN SALLE

Le sol étant humide le dimanche matin, on se rend en salle pour une partie renforcement musculaire, circuit training avec évidemment des katas, mais aussi du gainage et abdos.

On profite de l’espace réduit pour travailler les virages croisés pour terminer la matinée sur un tournoi de Hand roller, en roue de 125mm, bien différents des roues de 80.

LA DERNIÈRE AU STADE

Le sol a séché et nous permet de faire la dernière session en extérieur, la première demi-heure est consacré à l’instant « interview »

  • À quel âge a-t-il commencé ? 

– Qui a été son idole ? 

– Quel est son rythme de vie ? 

– Comment voit-il son après carrière ?

Après cette demi-heure très intéressante, on commence à avoir bien froid… je vous laisse deviner l’exercice pour se réchauffer ? Des katas ! Suivi de quelques tours de stade avec plus seulement une, mais deux choses à penser, fléchis et carre externe ! À ça s’ajoute le travail des bras, qui n’est pas un réflexe sur les courses d’endurance. Certains ont pris énormément de confiance le temps du week-end, le patinage est plus joli à voir. 

Vient enfin le défi tant attendu, le tour chronométré du Stade Pierre Mauroy, à Villeneuve d’ascq, avec un record de 1 minute 23 secondes. Elton se place sur la ligne  de départ et s’élance, on sort de quoi le prendre en vidéo, mais elle ne dure que 10 seconde avant de le voir disparaître dans le virage… on se dit que le record ne va pas tenir, même si on s’en doutait, on ne pensait pas qu’il ferait les 770 mètres en 1 minute 01… notre record a été battu de 22 secondes, c’est énorme !

À notre tour de s’élancer par groupe, autant vous dire que la motivation est au maximum devant le champion, pour lui montrer de quoi nous sommes capables. Même si les efforts fournis tout le week-end sont présents, les records personnels tombe à la chaîne, 5 secs de gagner sur notre ancien record pour arriver à 1 minute 18 pour les meilleurs records, tandis que pour d’autres, c’est plus de 10 secondes de gagner en quelques mois d’entraînements !

LES DÉDICACES

Le stage touche à sa fin pour ce qui est du roller, mais avant de se dire au revoir, il fallait bien une séance photo et dédicace. Les enfants avaient ramené les posters et photos prises la veille et déjà développés pour les au revoir. C’est un grand moment de partage qui se déroule, tous les stagiaires sont ravis, Elton et Haila également, prêt à revenir tous les deux. Avant de partir, les jeunes du REA nous donnent rendez-vous le 17 novembre pour leur championnat en salle sur Lille, la team Ride on Lille les a vus et supportés !

LE MOT D’ELTON SUR LES RÉSEAUX

Ce week-end nous nous sommes rendu à Lille pour partager notre passion. Au programme du roller bien sûr, mais surtout de la bonne humeur. Quel accueil ! Entre les jeux, les découvertes gastronomiques et les dégustations de bières, on en aura bien profité. Un grand merci à tous ceux qui étaient présents, vous avez été géniaux !🧀🍻⛸️ @Lille, France. Merci @antoinekeker de m’avoir contacté, merci à David et Chloé de nous avoir hébergé et merci au club Roller en Asvenois pour les photos