Sports collectifs

Tous les mardis de 19H00 à 20H30, les animateurs vous proposent de découvrir des sports collectifs adaptés au roller.

SPORT CO

À qui s’adresse le créneau sport collectif ?

Pour participer à ce créneau, nul besoin d’être un Tony Parker ou un Zinedine Zidane à roulettes ! Ce créneau est donc accessible aux adhérents adultes à jour de leur cotisation de base. Le niveau technique minimum requis est de savoir se déplacer efficacement, se diriger et s’arrêter (frein tampon minimum).

Comment fonctionne ce créneau ?

De septembre aux vacances de la toussaint, le sport collectif change à chaque semaine : hockey, roller soccer, ultimate roller, flag roller, handball roller. C’est une période d’essai de chaque discipline.

À l’issue de cette période d’essai, vous choisissez 4 sports collectifs qui vous ont le plus intéressés et ils sont programmés sous forme de cycle pour le reste de l’année. Un cycle correspond aux périodes entre chaque vacance scolaire (ex : tous les samedis des vacances de Toussaint aux vacances de Noël).

Que fait-on pendant 1H30 ?

Nous apprenons les bases du sport collectif grâce à des exercices et des jeux puis on met en pratique dans un match (amical bien sûr !)

Le roller soccer : de l’anglais soccer = football. Ballon aux pieds, enfin aux rollers… Les dimensions du terrain et des buts sont adaptés, les règles aménagées (pas de tacle roller aux pieds et sur du bitume !). Le principe, lui, reste identique au sport d’origine : attaquer et défendre collectivement le but pour gagner le match.

– Le hockey : vous connaissez certainement le hockey sur glace ou le hockey sur gazon, retrouvez l’équivalent en roller : le Roller In Line Hockey (en français du hockey avec vos rollers en ligne…). Des crosses, des protections, une balle ou un palet et c’est parti pour des slaloms endiablés en direction du but adverse.

– Le handball roller : fan des “barjots” ou des “experts”, nos champions tricolores depuis 20 ans maintenant, ROL assure la relève mais en roller ! Avec un règlement adapté (contact interdit, dribble limité), le but reste le même que la discipline d’origine : se passer la balle à la main pour aller marquer le but.

– L’ultimate roller : l’utimate, c’est un sport officiel qui se joue avec un … frisbee ! Comme à la plage, le but est de s’échanger le frisbee mais 2 équipes s’opposent pour remporter le match. Pour marquer un point, il faut réussir une passe à un coéquipier derrière la ligne de défense de l’équipe adverse sans se faire intercepter.

– Le flag roller : c’est une adaptation pédagogique du rugby créé par les professeurs d’éducation physique pour éviter tout contact entre les joueurs. Chaque joueur est équipé d’un “flag” : un foulard que l’on accroche au tour de la taille. Le but est de faire parvenir le ballon collectivement derrière la zone d’en-but. Les plaquages des gros molosses sont remplacés par une règle moins violente : si un adversaire vous enlève le flag lorsque vous êtes en possession du ballon, il y a faute et le ballon revient à l’adversaire.

– Le tchoukball : le jeu est un mélange de volley-ball, de handball et de squash : on marque des points en faisant rebondir un ballon (ressemblant par sa taille et sa surface à un ballon de handball) sur une sorte de trampoline, appelé cadre, qui est installé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l’adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite.

Jusqu’au 28 juin : cycle de Basketball.

Laisser un commentaire